Waingunga

Site du Louvetisme : les 8-12 ans

Foi

Lord Baden Powell ne concevait l’éducation sans la foi

C’est bien pour cela qu’un des cinq buts du scoutisme est la foi. Bien que de religion anglicane, Baden Powell a beaucoup échangé avec le Père SePere_sevinvin, qui a ensuite importé le scoutisme en France en lui donnant sa dimension catholique.

Pour aider l’enfant à vivre sa foi, le louvetisme est basé sur l’Évangile. Le texte de la promesse, les règles de vie, la « fraternité scoute » sont autant de moyens simples, pour amener la foi au cœur de nos activités. Ce que nous apprenons à vivre dans le scoutisme, nous pourrons le mettre en application dans la vie courante. Après tout, la vie dans la famille heureuse (le groupe de louveteaux) est une image de la vie en communauté.

 

Lorsque c’est possible, un Conseiller Religieux vient nous aider à parler de la Foi. Lors de sa promesse, l’enfant se tourne vers Dieu.

« Je promets de faire de mon mieux pour être fidèle à Dieu » (voir l’article sur l’engagement)

Comme notre mouvement est reconnu par l’Église, le prêtre à toute sa place lors d’une activité louvetisme.

 

Mais les chefs et le prêtre ne sont pas les seuls témoins de la foi. Un grand saint a été choisi comme exemple pour les enfants : Saint François.

Je vous laisse le découvrir dans cette neuvaine à St-Francois.