Waingunga

Site du Louvetisme : les 8-12 ans

5 buts fondamentaux

parent_p_5buts

Présentation

Notre mouvement fonde sa pédagogie à travers 5 buts. En nous appuyant sur ces éléments, nous avons à cœur de faire progresser votre enfant.

Les 5 buts sont :

  • la santé,
  • la formation du caractère,
  • le sens du concret,
  • le sens des autres,
  • le sens de Dieu

Je vous laisse découvrir chacun de ces points…

La Santé

En reprenant l’adage « un esprit sain dans un corps sain« , le louvetisme prend part à la santé de l’enfant par des activités en pleine air, par du sport.

Le sport n’est pas un but en soi, c’est un moyen utilisé pour jouer et se dépenser ensemble.

La santé passe aussi par l’apprentissage de l’hygiène en camp. Se laver pendant le camp, se laver les mains et faire attention à la nourriture lorsque l’on prépare la cuisine, lorsque l’on mange,… Bref, apprendre à vivre de façon saine, comme à la maison, mais sans que cela soit demandé par les parents. Il faut que l’initiative vienne du louveteau.

La Formation du Caractère

Le caractère… Une « qualité » que beaucoup ont ! Trop ou pas assez, cela dépend… Nous voulons des enfants qui aient du caractère, certes, mais dans le bon sens du terme, c’est à dire qu’ils aient la volonté d’avancer, d’aller de l’avant, de savoir ce qu’ils veulent afin de discerner le bien du mal.

Les louveteaux ont pour devise : « de Notre Mieux ». C’est-à-dire qu’ils vont mettre leurs qualités au service de leur progression personnelle, mais aussi au service de la meute afin d’avancer avec les autres.

Lors des sorties de meute, des veillées, ou encore lors du Rocher du Conseil, l’enfant va devoir apprendre à s’exprimer, à donner son avis. Le but est que l’enfant soit aussi acteur de son développement, aidé d’Akela et de ses parents.

Le Sens du Concret

« Montre- moi ta joie en actes » St Jacques, 2, 14.

C’est l’acquisition d’une certaine habileté manuelle et de techniques à travers l’apprentissage du sémaphore, des nœuds, des installations…

  • Le sémaphore permet de travailler son équilibre, sa patience et son sens de l’observation.
  • Les installations vont permettre au louveteau de créer un espace de vie pour le camp. Il ne s’agit pas juste de constructions en bois, mais de table sur laquelle la meute mange, de vaisselier qui permet de nettoyer la vaisselle, de coin cuisine…

dr-loic-painvin-camp-messe

 

Voici un autel construit par une meute pour la messe. Exemple de sens du concret (construire un autel) et du sens de Dieu (la messe !). Chaque but est bien sûr dépendant et relié aux autres !

Encore une fois, l’enfant est acteur de sa vie de meute.

 

 

Le Sens des autres

Votre enfant est unique. Mais il vit en société, en meute. Il faut donc qu’il vive avec les autres, qu’il avance avec eux, qu’il apprenne à les connaitre, à les apprécier.

Il existe un bon moyen donné au loup pour ne pas l’oublier : la BA. Cette BA est quotidienne, gratuite bien sûr et a pour simple but d’aider les autres. Quand nous associons le sens des autres avec notre devise « de notre mieux », nous mettons à cœur de rendre service en y mettant le meilleur de nous-mêmes, quitte à demander de l’aide lorsqu’on ne sait pas.

Je ne vais pas faire la liste des BA possibles, ni de comment les appliquer, mais le sens des autres est le fondement de la famille heureuse.

Le Sens de Dieu

Baden Powell ne concevait pas l’éducation sans parler de religion. Ses idées ont traversé la Manche et un prêtre, le Père Sevin, a donné une dimension catholique au mouvement.

Nous ne faisons pas de retraite, ni de journée de méditation, mais nous mettons Dieu au cœur de nos activités, par une prière au début et à la fin de chaque sortie, par la messe, par des jeux spirituels.

Nous apprenons aux enfants à découvrir la foi qui nous porte.