Waingunga

Site du Louvetisme : les 8-12 ans

Blog d’un Akela : 3ème semestre

Samedi 31 mars et dimanche 1er avril : Week-end dans la salle paroissiale de Marnay

C’est le premier week-end que j’organise pour les loups ! Le rocher du conseil porte sur la mémoire : Garder en mémoire ce que nous sommes, qui nous sommes. Rappelons-nous du jour de notre promesse, de nos engagements.

Les loups, après un petit goûter, se lancent dans les olympiades, une série d’épreuves sportives. Il faut déterminer, parmi la foule des prétendants au jeu, les éclaireurs les plus adroits et les plus forts. Finalement, comme l’essentiel n’est pas de faire mieux que l’autre mais avec l’autre de son mieux (Guy de Larigaudie), tous ont donné le meilleur et se sont qualifiés pour continuer l’aventure. Même ceux qui étaient plâtrés ont porté les autres par leur enthousiasme.

Le dîner fût digne des plus grands trappeurs et terminé par de succulents desserts préparés par les sizainiers. Les louveteaux ont fait des saynètes et ils ont animé quelques chants, puis nous avons terminé la veillée par une prière auprès du feu. Cette première veillée a été très agréable, joyeuse, car tous étaient contents d’être ensemble !

Le lendemain matin, après un petit déjeuner avec des confitures maison offertes par les habitants, nous partons à la messe des Rameaux.

Après une belle messe, nous commençons à préparer le repas : salade d’endives avec pommes puis tomates farcies, courgettes, riz et pour finir les gâteaux des sizainiers. Repas gastronomique pour ce 1er jour de la semaine sainte.

Le week-end s’achève sur des petits jeux sportifs.

Petit bilan personnel : Bon premier week-end où j’ai pu remettre une 1re étoile. Je suis fier ! C’est la 1re d’une longue série ! On ne se rend souvent pas compte de l’investissement physique des chefs, et j’avoue que quand les loups se sont couchés, c’est un moment privilégié que nous passons en maîtrise, pour prier et décompresser. L’occasion aussi de faire un petit bilan. C’est la joie de la famille heureuse : chacun soutient l’autre et nous avançons. Ce week-end est loin d’être parfait, mais nous l’avons vécu pleinement. Nous en avons-nous aussi profité. Je garde un souvenir mémorable de cette première veillée, de ces repas, de cette soirée et de cette nuit passés ensemble. Vivre ensemble est un beau cadeau. Merci mon Dieu.

Une aventure à suivre …

 

 

Samedi 14 avril : Sortie à la forêt de Chailluz

Quelle déception ! C’est un début de vacances et nous ne pouvons aller au rallye de province car nous (les chefs) ne sommes pas en vacances ! Et puis Bagheera nous a abandonné pour son CEP.

Il n’est pourtant pas dit qu’on va s’ennuyer ! On commence par une mise en bouche : un Shere Kan.

Puis nous découvrons la vie de Jésus à travers un jeu de l’oie. Même si tous ne sont pas attentifs, je suis surpris des connaissances de certains. Mais pris par le temps, nous ne pouvons continuer ce jeu.

Après un goûter, une catastrophe survient ! Deux chefs tombent malade, pestiférés ! En plus ils veulent contaminer les autres. Les pestiférés sont remarquables à trois points noirs (de peinture) sur le visage, et ils essayent d’attraper les loups pour leur faire un point noir afin de leur transmettre symboliquement la maladie. Heureusement que nous avons un infirmier avec une gourde d’eau qui peut soigner les contaminés.

blog_painvin_(29)

Petit bilan personnel : C’est vrai que je regrette de ne pas être allé au rallye de province, mais bon, il existe aussi des impératifs de travail auxquels les chefs sont soumis. Je suis un peu déçu de cette sortie. Le jeu sur la vie de Jésus était bien, mais mal adapté à des loups. Il faut un jeu plus interactif, il y a eu trop de moment ou les loups attendaient la suite. On se rend compte que faire un jeu sur un thème religieux qui intéresse tous les loups est dur ! Il faut que je travaille encore. Mais sinon, le dernier jeu était sympa et à refaire !

C’est une période dure pour les chefs : nous devons rendre notre dossier de camp, le programme de tout ce que nous allons faire cet été. C’est un grand moment entre chefs, une joie qui monte, celle du grand événement de l’année loup. C’est là où nous vivrons ensemble, où nous mettrons en application tous ce que nous avons appris. Mais c’est une aventure que vous aurez bien plus tard.

Une aventure à suivre …

Samedi 5 mai : Sortie dans la « boucle » de Besançon

Les loups se retrouvent sous un début de pluie. Le temps est maussade, nous partons en chasse à la poursuite de Shere Khan. Bagheera nous a devancé et nous essayons de le rejoindre pour tuer Shere Khan. Heureusement, il a laissé des indices dans la ville sous forme de messages. Après avoir parcouru la ville de long en large, les équipes se rejoignent pour la bataille finale.

blog_painvin_(2)

Puis nous nous retrouvons dans un grand parc à l’extérieur de la ville pour continuer nos activités. À commencer par un goûter pour refaire nos forces. Puis nous entonnons de nos belles voix quelques chants et quelques danses de jungle.

La journée se finit par le jeu des lianes : les loups forment un labyrinthe, et un Mowgli doit échapper à un Shere Khan, sachant qu’au signal, le labyrinthe change.

blog_painvin_(1)

Petit bilan personnel : Une sortie en partie sous la pluie, mais qui nous a permis de découvrir Besançon sous un nouvel angle. Mon Bagheera sort d’un CEP 1. On sent la différence, il a toujours la même motivation, mais on voit que cette semaine de formation lui a donné beaucoup d’idées pour la suite. Vivement ma formation.

Une aventure à suivre …

Dimanche 20 mai : Sortie à Pouilley les Vignes

Nous nous retrouvons pour commencer la sortie par une messe. Les loups sont mis à contribution pour le service d’autel et pour les lectures. Nous n’avons eu que de bons échos, les paroissiens étaient ravis d’avoir autant de jeunes à la messe.

blog_painvin_(3)Puis la sortie continue avec la préparation du repas. Pendant que certain préparent, d’autres suivent Bagheera dans des petits jeux et d’autres encore profitent pour faire signer leurs épreuves. La pluie commence à tomber, mais en union de prière avec Sainte Claire, le beau temps revient et ne nous quittera plus avant la fin de la sortie.

Avec ce beau temps revenu, le thème est d’actualité : la Crue de la Waingunga ! La grande chasse qui suit voit les loups séparés. Profitant de la crue, certains sont passés de l’autre côté de la rivière. Les loups apprennent l’art de la chasse, à travers des ateliers de nœuds, d’adresse (le but est de toucher le pied de l’adversaire). Il y a aussi des questions de culture avec de grands personnages tels que Baden Powell, Saint François ; ou des questions portant sur les drapeaux… Puis l’eau est remontée, bloquant une partie des loups. Heureusement, Chil a trouvé un passage, mais chaque équipe a entendu une partie de ce message. Donc, c’est par signaux en sémaphore que le message sera reconstitué en entier.

Après ces péripéties, nous goûtons enfin ! Suivi juste après de chants et d’un « cavalier chargé », un jeu du style chaises musicales…

Petit bilan personnel : Lors d’un des jeux, un loup se fait remonter les bretelles car il a fait un croche-patte à un autre loup, celui-ci réplique que Bagheera a dit d’éviter de faire des croche-pattes, cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas en faire ! On pourrait être fâché avec ce genre d’insolence, mais c’est aussi pour cela qu’on les aime, nos loups ! Même si l’esprit bon joueur ne s’est pas ressenti, je suis plutôt content de la sortie. Les loups ont bien progressé. Le jeu sur le sémaphore ne les a pas traumatisé…blog_painvin_(4)

Comme d’habitude, les loups sont ravis de faire la cuisine, de manger ce qu’ils ont cuisiné. J’ai même eu un des parents qui me rapportait que son fils voulait faire la cuisine chez lui, car ce qu’on mange aux loups, c’est trop bon ! Au moins, cela fait plaisir !

Plus on se donne, et plus on reçoit, c’est une belle école de vie. Ils sont très sensibles à notre regard, nos encouragements, notre attention. Je terminerai par vous citer un passage de la prière des chefs :

Seigneur Jésus Christ qui malgré ma faiblesse
m’avez choisi pour chef et gardien de mes frères scouts (loups !!)
fais que ma parole et mes exemples
conduisent leur marche au sentier de ta Loi.

Une aventure à suivre …

Samedi 23 et dimanche 24 juin : Week-end au Bois Rodolphe

Nous sommes arrivés le matin entre chefs pour préparer le lieu, et là, nous nous retrouvions sous la pluie… Mais sainte Claire est avec nous, et à partir du moment où les loups sont arrivés, nous avons eu beau temps. C’est le premier vrai week-end, sous la tente, un grand moment attendu par tous les loups, on sent déjà leur excitation.

blog_painvin_(7)Le week-end commence par un moment important : la promesse de deux louveteaux. C’est toujours autant émouvant de recevoir des promesses. Même si l’enfant n’en saisit pas toute la portée, c’est un de ses premiers engagements qu’il prononce dans sa vie.

blog_painvin_(8)Puis, nous avons la messe avec le Père. Une belle messe en pleine nature. Nous continuons par le montage des tentes. Comment se monte cette tente ? ce double-toit ? Mais après quelques efforts, nous arrivons enfin à avoir un camp monté ! Cela fait plaisir. Les tentes sont en arc de cercle, ouvertes, les sacs rangés, un camp propre !

Nous allons participer à un petit jeu organisé par Bagheera. Les loups liés deux par deux par les pieds, regardent Bagheera mimer une action ou un objet puis, au coup de sifflet, ils courent chercher la feuille où est inscrit le nom de l’action ou de l’objet. Cela donne lieu à de belle rigolade. Je suis impressionné, certains loups font preuve de beaucoup de coordination et la course en est de plus exaltante !

Puis vient le temps des services (eau, bois, repas), de la préparation de la veillée. Nous nous construisons rapidement des bancs. La veillée est belle, on sent les loups heureux d’être ici. Puis nous terminons par la prière devant une statue de la Vierge.

La beauté de la nuit… Les loups se couchent bercés par la voix mélodieuse des chefs qui chantent divers chants calmes scouts.

Bilan de la journée : c’est génial ! La meute est heureuse, les chefs sont fatigués, mais c’est bon signe ! Vivement demain !

Week-end partie 2

Après un réveil mouvementé, un lever du pied gauche, la journée ne commence pas sous les meilleurs auspices. Mais comme dans la jungle, la rancune n’est pas de mise dans la famille heureuse.blog_painvin_(11)

Les loups se lancent avec entrain dans la construction de croix pour se perfectionner dans la technique du brelage puis dans la construction de trépied. Le but est d’être prêt pour le camp, pour les installations. Je suis d’ailleurs surpris par mes loups, ils vont trop vite ! Nous prenons de l’avance sur le programme.

L’après midi se déroule avec une grande chasse. Bien que Mowgli (joué par Akela) soit parti de la jungle, les Dhôles sont de retour et veulent le capturer. Une équipe part alors à la recherche de Mowgli pour le prévenir, en suivant une piste. Alors qu’elle le retrouve, celui-ci a oublié une partie de la jungle, et les loups la lui re-apprennent en retrouvant les sagesses de jungle enseignées par Baloo . Puis ensuite, Mowgli s’entraîne au foulard en vue du combat final. Pendant ce temps, l’équipe des Dhôles va vers Shere Khan pour savoir où se cachent Mowgli . Mais Shere Khan est malade, il faut donc lui préparer une potion. Les Dhôles doivent alors passer des épreuves (jeu sur les sagesses de jungle, jeu de Kim, combat de foulard…) pour pouvoir avoir la potion d’ Hathi. Les loups se lancent alors, avec les indications trouvées à la poursuite de Mowgli . En suivant les signes de piste, ils revêtent un camouflage avec des branchages pour approcher l’équipe de Mowgli sans se faire voir.

Le jeu s’est révélé très sympa. Les loups paraissaient ravis de la grande chasse, même s’ils ont dû travailler un peu. Du point de vue des chefs, on ressent les erreurs. Les petits jeux étaient mal répartis, une des deux équipes n’a pas eu le temps de déchiffrer le message codé. Je pense que c’est une grande chasse à reprendre. L’idée de fond est bonne, mais il reste des progrès à faire.

blog_painvin_(9)La fin du week-end s’est déroulée calmement, avec rangement, goûter, chants et danse de jungle. Puis un petit jeu : « cavaliers chargez » car nous étions en avance sur les horaires.

Petit bilan personnel : Ouf enfin, le week-end est là. J’avais dû annuler la dernière sortie, car j’étais malade. Une grande joie lors de ce week-end pour moi fut les promesses de deux loups, mais aussi la remise d’étoiles : trois premières étoiles et une deuxième ! Ça fait plaisir de voir mes loups ouvrirent leurs yeux (obtenir des étoiles, cela marque la progression de l’enfant).

Je suis plutôt satisfait du week-end. J’ai commis quelques erreurs dans la grande chasse, surtout sur la gestion du temps entre les deux équipes, mais cela me servira de leçon pour le camp d’été. Malgré un réveil difficile, les chefs et les loups ont trouvé ce week-end génial, fatigant, mais génial. Vivement le camp !

Une aventure à suivre …