Waingunga

Site du Louvetisme : les 8-12 ans

Loups

loup_coursConnaissons-nous vraiment les loups ?
Depuis toujours, les loups hantent nos rêves.

On les dit cruels, ils sont nobles.
On les dit sauvages, ils sont libres.
On peut les apprivoiser mais non les domestiquer.
Pendant des siècles, les hommes ont été terrifiés par les loups. Ils les ont chassés sans pitié. Et nous, aujourd’hui, connaissons-nous vraiment ces animaux ?

 

 

La famille loup

Dans une sorte de nid de branchages et d’herbes sèches agrémentées de poils arrachés à son ventre pour découvrir ses mamelles, la louve, au printemps, met bas trois à six louveteaux. Ceux-ci sont aveugles pendant une dizaine de jours. Ils tètent pendant deux mois puis sevrés, mangent de la viande prédigérée et régurgitée par leurs parents. Ce sont de jolies petites bêtes toutes rondes et couvertes d’une épaisse toison laineuse.

Quand les petits ont trois mois, la famille vit en plein air ; à six mois, ce sont des louvards et à un an, ils se débrouillent seuls mais restent parfois avec leur famille jusqu’à l’âge de trois ans.

loup_famille

Les caractéristiques physiques

Le loup adulte a le corps plutôt mince, les pattes fines mais très robustes, la tête large, les oreilles pointues et dressées, le cou épais, les pupilles rondes, les dents carnassières très puissantes et les sens extrêmement développés. Les loups indiens sont plus petits que ceux des autres régions ; leur pelage est roux plus ou moins grisâtre et le ventre blanc. Les yeux des loups sont fascinants : ils reflètent la lumière dans la nuit, comme ceux des chats. Ces yeux-là ont beaucoup contribué à développer, chez l’homme, la peur du loup.

Le loup atteint de 1 mètre à 1,60 mètre de long ; sa queue de 30 à 50 centimètres de long.

Le mode de vie du loup

Le couple loup-louve est fidèle jusqu’à la mort et les combats entre mâles n’ont souvent pour raison d’être que la hiérarchie. Avant la naissance des petits, ils préparent plusieurs liteaux sur les hauteurs afin de pouvoir changer d’abri en cas de danger. Le père choisit un territoire qui peut avoir 500 km² ; il en explore tous les coins et cachettes et marque les pistes de chasse par de l’urine. La tanière est près de ces pistes et doit toujours être un bon poste d’observation. Au printemps, les loups mènent une vie solitaire ou par couple suivant leur âge ; en été aussi. En automne ils mènent une vie familiale et en hiver une vie en bandes, surtout quand les jeunes peuvent suivre les adultes. Le loup n’aboie pas, il hurle. Pour boire, il ne lape pas le liquide mais l’aspire. Quand les loups avancent, ils se suivent en file indienne, chacun marchant dans les traces du précédent, d’où l’expression marcher à la queue-leu-leu (« leu » veut dire loup en vieux français).

La chasse et la nourriture

Pour la chasse, la meute est généralement menée par une femelle qui dépiste la proie, alors deux loups la lèvent puis un seul la suit à la trace, les autres servant de rabatteurs, et la meute court à la curée. Le loup a une préférence marquée pour les brebis, les chèvres et les antilopes. Il tue plus qu’il ne peut manger et a tendance à faire des réserves.

Le caractère

Habile chasseur, rusé et audacieux, il est très courageux et peut risquer sa vie pour les autres. Il ne peut courir à plus de 50 km/h mais a une force incroyable et peut porter une brebis dans sa gueule tout en courant. Il a une grande endurance et fatigue ainsi ses proies. Son sens familial est très développé. Il vit de 10 à 20 ans.

Le caractère du loup dans le Livre de la jungle

Le père loup, soucieux de son rôle d’éducateur, a le sens des valeurs, méprise les paresseux, les profiteurs tels que Tabaqui le chacal ; il a le sens de l’honneur, pourrait-on dire ; fier de son clan, il est juste et sage.

La mère louve, c’est Raksha, la diablesse, courageuse jusqu’à donner sa vie pour ses petits, y compris Mowgli qu’elle a adopté. Elle est accueillante, maternelle et douce, dévouée fière et indépendante. C’est elle qui a donné son nom au petit d’homme.

Frère gris, un des quatre petits loups de Raksha, aime courir la jungle avec Mowgli quand il lance le yalahi-yalaha, l’appel de la chasse au chevreuil. Ils se querellent parfois ; mais frère gris ne peut soutenir longtemps le regard de Mowgli et toujours finit par dire : « tu es le chef, petit frère », et il lui lèche les pieds. Lui et ses frères sont seuls restés fidèles à Mowgli après la mort d’Akela et quand le petit d’homme fut devenu grand.

Proverbes et expressions

Le loup a tellement impressionné les hommes qu’on le retrouve dans de nombreux proverbes et expressions.

Quand on parle du loup, on en voit la queue, se dit quand quelqu’un survient au moment où l’on parle de lui.

Homo homini lupus, l’homme est un loup pour l’homme. Cette expression de Plaute, un poète latin du IIIe siècle avant Jésus-Christ, souligne la cruauté des hommes entre eux.

Hurler avec les loups : c’est se joindre à un groupe en train de critiquer.

Avoir une faim de loup : avoir une très grosse faim.

Être un jeune loup (aux dents longues) : être un jeune homme plein d’ambition. Expression s’utilisant beaucoup en politique et dans les affaires.

Avancer à pas de loup : avancer sans bruit, avec l’intention de surprendre comme le loup.