Waingunga

Site du Louvetisme : les 8-12 ans

Se tenir dans une Eglise

L’église est la maison du Seigneur, nous y sommes invités, et nous devons y respecter certaines règles.

Quels sont ces règles?

Que signifient les gestes que nous faisons ?

  • Le silence
    • Par respect pour ceux qui sont en train de prier.
    • C’est en faisant silence que l’on entend mieux ce que nous dit le Seigneur.
  • Tenue correcte
    • Ce n’est pas le moment pour un défilé de mode ni un moment de jeu. Nous sommes invités dans la maison du Seigneur.
  • A la messe
    • Le signe de croix : montre notre appartenance à l’ Eglise.
    • Se frapper la poitrine : se reconnaître pécheur.
    • Se mettre à genoux : reconnaître celui qui nous accueille comme notre roi.
    • Ouvrir les mains : position d’accueil.
    • La génuflexion : recevoir une bénédiction ou montrer notre respect devant Dieu qui  est présent
    • Se signer lors de l’annonce de l’évangile.

Allons un peu plus loin:

 

Les attitudes

La position debout

C’est l’attitude de ceux qui vivent et qui témoignent de la Résurrection du Christ. Nous devons nous tenir debout avec fierté et dignité c’est-à-dire en se tenant droit avec les mains correctement placées (pas dans les poches !).

La position assise

Ce n’est pas une position de repos. C’est l’attitude de ceux qui se recueillent pour écouter et recevoir avec calme et recueillement la parole de Dieu et la faire pénétrer dans leur coeur. C’est aussi la position que nous pouvons prendre pour prier après avoir reçu le Corps du Christ dans notre coeur lors de la communion quand le prêtre a refermé le tabernacle.

La position à genoux

C’est l’expression de notre adoration devant Dieu. C’est l’attitude du pécheur face à la Sainteté de Dieu. Elle exprime notre petitesse et notre pauvreté dans laquelle nous adorons Dieu. Nous nous mettons à genoux au moment de la consécration (ou dès le début de la prière eucharistique, selon l’habitude).

La génuflexion

C’est un signe d’adoration pour notre Dieu et Sauveur présent dans l’Eucharistie. On fait la génuflexion doucement, en posant le genou droit à terre.

L’inclination

A chaque fois que nous passons devant l’autel, quand nous sommes dans une église, pour la messe ou pour visiter le bâtiment, nous nous inclinerons en signe de vénération pour le Christ. On s’incline aussi au Credo à « et incarnatus est » (et s’est fait homme).

Les Gestes

Le signe de croix

Par la croix, Jésus nous a délivrés du Mal et nous a donné sa vie. En faisant le signe de la Croix, tu es vraiment en communion avec Dieu tu signifies par ce rite très simple que le Dieu trois fois Saint est inscrit dans ton corps, dans ton esprit, dans ton coeur. Certains le font comme s’ils chassaient les mouches, toi, tu peux le faire en portant attention aux gestes et aux paroles.

  • Ta main droite se porte à ton front et tu dis « au Nom du Père » : l’Amour créateur ouvre ton intelligence aux réalités spirituelles.
  • Ta main descend au ventre, tu dis « et du Fils » : l’Amour sauveur descend sur la Terre pour te rendre plus humain.
  • Ta main va de l’épaule gauche à l’épaule droite, tu dis « et du Saint-Esprit » : l’Amour sanctificateur te fait communier à ce que les autres vivent.

Ce geste de la Croix n’est pas un geste banal : il unit la Terre et le Ciel, rassemble l’humain et le divin à ce point central du coeur d’où jaillit la prière. Des chrétiens sont morts martyrs pour l’avoir fait dans des pays qui ne tolèrent pas la foi chrétienne.

En mettant tout ton désir dans cet exemple du signe de la croix, tu dis avec fierté : « au Nom du Père qui me crée par Amour, et du Fils qui me porte avec amour, et de l’Esprit qui m’enfante à l’Amour ».

Se frapper la poitrine

Lorsqu’on dit le Je confesse à Dieu, on se frappe la poitrine en disant « C’est ma faute ». Ce geste manifeste que l’on se reconnaît pécheur et il exprime le regret d’avoir péché.

Faire le signe de croix avec le pouce, sur le front, la bouche et le cœur

On fait ces signes de croix avant la lecture de l’Évangile, pour que la Parole de Dieu entre dans notre esprit et notre cœur et que notre bouche la proclame.

Pour la communion

Il est dit que les fidèles communient à genoux ou debout. Toutefois, quand ils communient debout, il est demandé qu’avant de recevoir le Sacrement ils fassent le geste de respect qui lui est dû (s’incliner ou faire une génuflexion). On reçoit l’hostie dans la bouche. L’Église permet aussi de communier en recevant l’hostie dans la main.

Dans ce cas, on met la main gauche sur la main droite en formant une coupe avec ses mains, de façon à ce que l’hostie ne tombe pas. Puis la main droite vient saisir l’hostie et la porte à la bouche pour la consommer. On regarde bien qu’il ne reste pas de miettes dans nos mains. S’il en reste, on les consomme. Bien entendu, les mains sont d’une très grande propreté !

En sortie, on pense à vérifier la propreté de ses mains avant de rentrer dans l’église. Si vos mains ne sont pas propres, il vaut mieux communier dans la bouche, par respect pour Notre Seigneur Jésus Christ.