Waingunga

Site du Louvetisme : les 8-12 ans

du Pape Jean Paul II aux enfants

Extrait de la Lettre du Pape Jean Paul II aux enfants

pape« Noël, c’est la fête d’un Enfant, d’un nouveau-né. C’est donc votre fête ! Vous l’attendez avec impatience et vous vous y préparez avec joie, en comptant les jours et presque les heures qui vous séparent de la sainte Nuit de Bethléem.

Il me semble que je vous vois : vous préparez la crèche, à la maison, à la paroisse, en tout lieu du monde, en reconstituant le climat et le cadre de la naissance du Sauveur. C’est vrai ! Au moment de Noël, l’étable et la mangeoire occupent dans l’Église la première place. Et tous se dépêchent d’y aller en pèlerinage spirituel, comme les bergers dans la nuit de la naissance de Jésus. Plus tard, ce sont les Mages qui viendront de l’Orient lointain, en suivant l’étoile, jusqu’à l’endroit où a été déposé le Rédempteur de l’univers.

Et vous aussi, pendant le temps de Noël, vous visitez les crèches en vous arrêtant pour regarder l’Enfant déposé sur la paille. Vous fixez votre regard sur sa Mère, sur saint Joseph, gardien du Rédempteur. En contemplant La Sainte Famille, vous pensez à votre famille, celle où vous êtes venus au monde. Vous pensez à votre maman, qui vous a mis au jour, et à votre papa. Ils prennent soin de votre éducation. En effet, la mission des parents n’est pas seulement d’avoir des enfants, mais aussi de les éduquer dès leur naissance.

Mes chers enfants, je vous écrits en pensant à l’époque où, voici bien des années, j’étais un enfant comme vous. Je vivais alors moi aussi dans le climat de paix de Noël, et, quand brillait l’étoile de Bethléem, je me dépêchais d’aller à la crèche avec mes camarades, pour revivre ce qui s’est passé il y a deux mille ans en Palestine. Nous, les enfants, nous exprimions notre joie d’abord par le chant. Comme ils sont beaux et émouvants les chants de Noël, dont la tradition de tous les peuples entoure la crèche ! Que d’idées profondes y sont contenues, et surtout quelle joie, quelle tendresse ils expriment pour l’Enfant divin venu au monde dans la nuit sainte ! »